Notre site web utilise la publicite pour se financer. Soutenez nous en desactivant votre bloqueur de publicite. Merci !

Les fibres du fourrage, reines d’une bonne mastication et digestion

 Les fibres du fourrage, reines d’une bonne mastication et digestion
Communiqués lundi 30 octobre 2023 Lorène Faucompré

Aliment indispensable à notre cher herbivore, le fourrage retrouve peu à peu ses lettres de noblesse au sein de notre époque moderne, après avoir été un temps relégué comme aliment accessoire… Mieux contrôlé qu’un pâturage à l’herbe, le fourrage séché est le roi des aliments pour équidés. Spécialiste en fourrage et nourriture en concentré, la société néerlandaise Hartog l’a bien compris, puisqu’elle propose des produits à base de luzerne et d'herbe depuis plus de soixante-dix ans !

La fibre, la mastication à la clé

Premier ingrédient de la digestion, la mastication permet de hacher finement les aliments et les imprègne de salive. « Pour mâcher un kilo de fibres brutes de foin, 2200 à 2500 cycles de mastication sont nécessaires », introduit Vincent Dekerpel, responsable commercial France, Belgique (Wallonie) et Irlande de la société néerlandaise Hartog, installée au nord d’Amsterdam, aux Pays-Bas. « Pour cela, un cheval mâche pendant environ quarante minutes et produit 3,5 litres de salive. À titre de comparaison, la mastication d'un kilo de concentré prend environ dix minutes et s’organise en 600 cycles de mastication, pour ne produire qu’un litre de salive. » La salive – qui est uniquement produite lorsque le cheval mange, rappelons-le – joue un important rôle dans la neutralisation de l'acide chlorhydrique, dont la production est continue chez le cheval, et non temporaire et lié au repas, comme pour chez l’homme. En réduisant la sur-acidité de l’estomac, on contribue à éloigner les douloureux ulcères, beaucoup plus présents chez l’équidé qu’on ne le croit.

Le fourrage séché, objet de toutes les attentions

Le fourrage contient de 20 à 40% d’eau, contre environ 84% pour de l’herbe. La récolte est déshydratée dans deux grands tambours de séchage contrôlés par ordinateur, avec une capacité totale de 90 tonnes d'évaporation d'eau par heure. « Ceci garantit un processus de séchage rapide, afin que tous les avantages du produit, tels que le goût et l'odeur authentique, soient conservés. Les germes n'ont aucune chance : le traitement thermique permet à nos produits d'être absolument exempts de maladies telles que la tuberculose et la salmonellose ! Une fois que la nourriture a été séchée, elle est pressée en balles pesant environ 500 kg et mesurant 1,20 x 1,10 x 1,10 mètres. Les balles sont soumises à un dernier contrôle strict. Seules les balles répondant aux exigences de qualité Hartog reçoivent un numéro unique et sont entreposées », poursuit Vincent Dekerpel. « Attention au redoutable séneçon de Jacob, dont les molécules hépatotoxiques résistent hélas au séchage ! Pour contrer cela, nous n’achetons pas de matières premières sur le marché, par exemple, et nous contrôlons toute notre production, réalisée à 90% près de notre usine, avec des agriculteurs locaux. Nous avons la chance d’avoir des terrains de type polder, très riches en minéraux. Le contrôle de la production est primordial et se fait en trois étapes : contrôle visuel durant la pousse, contrôle d’analyse pendant la coupe auprès d’un laboratoire extérieur agréé et, enfin, contrôle aléatoire parmi les produits finis et contrôle d’échantillons. »

Hartog Nutrition avance deux grands types de produits : l’un brut, sans ajouts de minéraux ou vitamines, et l’autre avec enrichissement. « Pour les produits bruts, l’étiquette de chaque sac indique les valeurs nutritionnelles moyennes. Pour ceux avec enrichissements, l’étiquette indique les valeurs exactes, afin de doser plus finement les rations. Notre clientèle est dès lors vaste, du cheval de haut niveau au cheval de promenade. Toutes les disciplines et leurs besoins spécifiques sont ainsi bienvenues avec notre gamme. »

Un substitut au fourrage ou un complément de fourrage

Hartog Nutrition avance six produits de fourrage pour chevaux et cinq produits de concentrés. « Le Hartog Digest, formulé pour les chevaux présentant des problèmes d’estomac, est l’un de nos best-seller. C’est un fourrage complémenté sans céréale ni mélasse », reprend en conclusion Vincent Dekerpel. Hartog Digest a par ailleurs remporté le prix de « Produit pour cheval de l'année 2018 » aux Pays-Bas, dans la catégorie nutrition. « Depuis l’an dernier, nous avons élaboré Hartog Comfort, un aliment complet sans mélasse ni huile de palme, sans céréale ni coproduit de céréale. C’est un produit assez innovant, sûrement amené à se développer davantage. Enfin, nous pouvons aussi nous pencher sur le Hartog Senior, qui peut se donner en fourrage complet ou en complément de fourrage. » À l’instar de Hartog Digest, Hartog Senior a glané le prix de « Produit pour cheval de l'année 2019 » aux Pays-Bas, dans la catégorie nutrition.


Plus d’informations : 

Hartog, spécialiste en fourrage et nourriture concentré (chevaux, bétails, volailles, etc.). Agriculture bio ou raisonnée.
Points de vente.

Contact :
[email protected] 
+ 31 229 58 12 32