Home     Etalons     Juments     Reportages     Interviews     Potins     Agenda     Contact     Lien 
Recherche
31/07/2018

Z Festival 2018 .

Athena DB Z (Asca Z x Calvaro Z).

Toujours aussi grandiose avec toujours plus d'engagés malgré l'organisation conjointe d'autres concours en France, aux Pays-Bas et en Allemagne, le Z-Festival aura une nouvelle fois attiré du monde à Lanaken. Si Hans Meyer et Luc Tilleman étaient bien présents, deux nouvelles têtes ont fait leur apparition à Lanaken. Après deux participations comme juge à Deauville, le cavalier du haras de Hus, Gilles Botton a intégré le jury des jaunes et bleu durant quatre jours avant d'être rejoint pour le saut en liberté par le hollandais Mario Everse, grand découvreur de jeunes talents. Encore une fois, Zangersheide a misé sur de grands professionnels tout en rajeunissant les cadres à l'image de son studbook.

Parmi les poulains, Crapaline Champion Z (Catoki x Landor S) portait bien son nom et remportera le premier des six titres de champions ! Elle devance Chablis AEG Z (Cicero Z x Baloubet du Rouet) et A l'aise de Betze (Asca Z x Chin Chin), sœur utérine des étalons Don't Touch Tiji Hero, Akarad Hero et Best Friend Hero.

Chez les jeunes mâles, c'est Hocus Pocus S Z (Halifax van't Kluizebos x Comme Il faut) qui s'impose devant Crans Montana Z (Comilfo Plus Z x Levisto Alpha Z) et Cornetique Z (Cornet Obolensky x Stakkato).

Le lendemain, la victoire est revenue à des fidèles serviteurs de Zangersheide, la Famille Goen grâce à Athena DB Z (Asca Z x Calvaro Z).Elle devance Levine vd Berghoeve (Levisto Z x Aganix du Seigneur) et Tangela vd Weereijs Z (Tangelo vd Zuuthoeve x Kannan).

Apollo van Jonckhoeve Z (Atomic d'Ick x Cartoon)

L'après-midi, c'est Tsaar Blue vh Beeckhof Z (Toulon x Blue Boy) devant Corvette vd Berghoeve (Cornet Oboensky x Diamant de Sémilly), issu de Hiamant van't Roosakker qui n'est autre qu'une sœur utérine d'Electra van't Roosakker. La troisième place revient à Chico B Z (Chacoon Blue x Tolan R).

 

Dolce Vita vd Holstenhoeve Z (Dominator 2000 Z x Latano I) remporte quant à elle la catégorie des jeunes femelles devant la petite fille de Banda de Hus, Heidi Z (Hearley VDL x Chellano Z) et Kayli vd Kleine Statum Z (Kannan x Quick Star).

 

Pour les jeunes mâles, c'est Dalido BV Z (Diamant de Sémilly x Casper Z) qui s'impose sur le fil devant Catch Me Z (Cicero Z x Kannan). Comme Promis Z (Comme Il Faut x Clarissimo Z)monte sur la troisième marche du podium.

 

Belle lutte également chez les trois où Apollo van Jonckhoeve Z (Atomic d'Ick x Cartoon) remporte la victoire en montrant de gros moyens et une grande réactivité sur les barres.

Il devance Chili Pepper H M Z (Cornet Obolensky x Caretano Z) et la petite mais impressionnante fille de Jifrane de Chalusse, Blessings from Second Life Z (Balou du Rouet x Papillon Rouge).

Chez les 4 ans, la victoire revient à Zidane Ter Wilgen Z (Qamikase des Forêts x Bamako de Muze) sous la selle d'Emma Rooms devant Diamant van't Coseveld (Diamant de Sémilly x Corrado I) et l'étalon de Zangersheide, Apollo Z (Aktion Pur x Caretano Z).

Blessings from Second Life Z (Balou du Rouet x Papillon Rouge)

Chez les 5 ans, la victoire finale revient à Ghana FS Z (Glasgow van't Merelsnest x Hors la Loi II) qui devance Sceska de la Falize (Scendix x Président) qui permet à Alain Gilson d'avoir deux filles de Vipreska de la Falize qualifiées pour les championnats du monde de Lanaken avec Corneska de la Falize Z (Cornet Obolensky) déjà qualifiée après avoir remporté le cycle national des 5 ans ! Valdes Z (Vigo d'Arsouilles x Ircolando) complète le podium

Chez les 6 ans, c'est Especially Ultra Z (Emerald van't Ruytershof x Utrillo vd Heffinck) qui s'impose devant Arthokilly Z (Andiamo Z x Ahorn) et Quantanamo Z (Quinn vd Heffinck x Boris vh Kluizebos) qui décrochent tous trois une wild card pour revenir à Lanaken en septembre.

Gilles Botton aura vécu ce Z Festival pour la première fois de l'intérieur et nous a donné son sentiment une fois son dernier jugement rendu :

« J'avais évidemment une appréhension que ce soit long et que ce soit une mission compliquée de juger autant de poulains … mais finalement, je ressors de ce Z Festival avec une super expérience dans une ambiance très agréable. On voit vraiment que c'est un, le seul d'ailleurs, studbook qui est dirigé par des jeunes avec à sa tête quelqu'un qui a évolué au plus niveau de la compétition et qui sait ce qu'est le sport.

J'avais déjà eu l'occasion de juger avec Hans Meyer que ce soit au haras de Hus l'an dernier ou à Deauville cette année. Il m'avait d'emblée expliquer qu'il voulait juger les poulains comme de futurs chevaux de sport en recherchant des chevaux modernes avec de longues jambes et des rayons en acceptant plus volontiers de laisser passer un petit défaut au modèle et j'adhère totalement à sa vision des choses. Ce week-end, cela aura été également une première expérience avec Luc Tilleman avec qui cela s'est très bien passé, tout comme avec Xavier Leredde à Deauville qui est une véritable encyclopédie des lignées maternelles ou avec Mario Everse lors du saut en liberté. Ce sont des rencontres très intéressantes qui vous permettent d'évoluer et de confirmer votre vision des choses car nous étions tous sur la même ligne de conduite. Après avoir vu autant de poulains, cela vous permet d'être plus critique et d'avoir une meilleure vision dans le choix des étalons pour votre élevage personnel notamment. Ce qui est vraiment intéressant, c'est de voir la production des étalons. Il y a des étalons qui sortent vraiment du lot et qui sont vraiment améliorateurs comme Asca Z, Comilfo Plus Z tout comme son fils Copycat Z ainsi que Chacoon Blue. Evidemment, outre ces jeunes étalons, il y a aussi les valeurs sures comme Cicero Z ou Cornet Obolensky. Pour moi, c'est vraiment l'enseignement le plus intéressant d'une telle manifestation. »


Retour en haut de page