Home     Etalons     Juments     Reportages     Interviews     Potins     Agenda     Contact     Lien 
Recherche
11/06/2018

Kassander van't Roosakker, l'étoile qui confirme une souche.

Kassander van't Roosakker (Echo van't Spieveld x Carthago x Darco x Chin Chin) est encore méconnu du grand public mais très suivi des professionnels. Ses origines parlent évidemment pour lui. Sa mère n'est autre que la jument de Grand Prix Electra van't Roosakker alors que son arrière grand-mère n'est autre que la jument internationale Usha van't Roosakker, mère des cracks Centoia van't Roosakker (alias Cella), Equador van't Roosakker ou encore le jeune étalon prometteur George Z. La propre sœur de Kassander, Kaprice van't Roosakker a remporté le championnat de Belgique des 6 ans avant d'être exportée aux USA et chacune des sorties de l'étalon BWP agréé à l'AES est suivie comme une véritable attraction sous la selle de Dieter Laheyne qui connait toute la souche par cœur étant le cavalier attitré de Marc Kluskens, l'homme qui se cache derrière l'affixe van't Roosakker. Un affixe qui a vu naître de cracks juments comme celles déjà citées plus haut ou encore Babbe, Britt ... etc mais aujourd'hui, ce sont uniquement des filles et petites filles d' Electra van't Roosakker qui ont pris le relais familial au sein de l'élevage.
Kaprice van't Roosakker, l'une des propres soeurs de Kassander, championne de Belgique des 6 ans 2016 avant de passer par les écuries Stephex pour rejoindre les écuries de Kent Farrington
En mars dernier, à Lanaken, Picobello van't Roosakker, l'un des cinq produits issu de sa première génération, fait sensation lors de l'expertise de Zangersheide … autant de raisons de s'intéresser à l'un des chevaux les plus prometteurs de sa génération.

Dieter Laheyne, qu'avez-vous pensez de Kassander lorsque vous vous êtes assis dessus la première fois ?

D.L. : « Je n'ai pas attendu de m'asseoir dessus pour savoir que j'allais avoir un crack à monter. Dès le début je l'ai aimé. Lorsque nous l'avons fait sauter en liberté, nous nous sommes tout de suite rendus compte qu'il n'était pas comme les autres. Tout était facile pour lui, il avait un tellement bon galop, il était tellement intelligent. »

Vous connaissiez évidemment très bien la mère puisque c'est également vous qui avez débuté Electra, comment les compareriez-vous ?

D.L. : « Il y a des similitudes car il a la même puissance au sol mais en étant plus sensible et avec plus de sang. Dès le début, il était incroyable d'autant qu'il a vraiment une tête fantastique avec une intelligence remarquable. »

Electra van't Roosakker (Carthago x Darco) a évolué au plus haut niveau sous la selle de Jos Lansink & Janika Sprunger et se consacre désormais à l'élevage en Normandie au haras d'Ick.

Quelles sont les qualités de cette lignée exceptionnelle ?

D.L. : « C'est une souche avec énormément de qualités. Ils ont un respect incroyable. C'est vraiment une souche hors norme. Maintenant, ils ont aussi un peu de caractère car ils veulent toujours aller de l'avant et il faut parfois pouvoir les contrôler mais cela fait partie de leurs qualités. En piste, ils donnent toujours le meilleur et veulent toujours se battre pour eux. »

Pour vous, avoir toute cette famille à monter, c'est une pression particulière ?

D.L. : « Non, avec Marc, il n'y a pas de pression. Ce n'est que du plaisir d'avoir des chevaux de qualité à monter. Nous faisons les choses de manière relax en laissant le temps aux chevaux de progresser à leur rythme. Nous essayons juste de faire de notre mieux. C'est sûr que quand Kassander entre en piste, il y a souvent plus de monde autour que pour d'autres chevaux … mais je tiens bien cette pression. Je réussis très bien à mettre tout cela de côté pour me concentrer sur mon travail et faire ce que je dois faire. En fait, la chose la plus difficile avec Kassander, c'est de ne pas faire de bêtise. Il est tellement bon que nous ne faisons pas beaucoup de concours avec lui. Il faut juste le laisser calmement évoluer vers les plus grosses épreuves en lui rendant les choses faciles et sans vouloir aller trop vite. A 5 ans, nous n'avons pas fait Gesves avec lui. A 6 ans, nous n'avons pas fait Lanaken pour vraiment le laisser évoluer sans stress. Maintenant, il devient plus âgé et il devient aussi prêt pour sauter de plus grosses épreuves. Tout est facile pour lui. Le challenge, c'est de ne rien faire de mauvais car il est tellement intelligent et apprend tellement vite…. Alors si vous lui apprenez des bêtises, il va les faire rapidement. J'ai eu la chance, surtout grâce à Marc, d'avoir de bons chevaux à monter dans ma carrière … mais celui-ci, c'est vraiment le meilleur. La seule photo que j'ai dans mon manège, c'est lui … ce n'est pas pour rien. C'est vraiment un cheval spécial. »

Kassander van't Roosakker entourré de son éleveur/propriétaire, Marc Kluskens et de son cavalier Dieter Laheyne

Marc Kluskens, quand on a eu autant de bons chevaux dans ses prés, comment peut-on encore s'enthousiasmer sur un cheval ?

M.K. : « Dès le début, Kassander était différent. Dès les premiers instants qui ont suivi sa naissance, j'ai su qu'il était différent… et nous en avons eu la confirmation lorsque nous l'avons mis sur les barres à deux ans. Là, nous avons vraiment vu à quel point il était différent tellement il était spectaculaire avec tant d'aisance sur les barres. C'est vrai que j'ai eu de très bons chevaux comme Cella, Electra et d'autres … mais Kassander est le meilleur de tous. Alors évidemment, c'est facile à dire mais je le pense vraiment et c'est vraiment comme ça. Il n'y a même pas de discussion. Kassander est vraiment un cheval moderne comme on les veut aujourd'hui … ce qui n'était pas le cas de Cella ou Electra. Kassander est un cheval athlétique, souple avec du sang. »

Pourquoi aviez-vous choisi Echo van Spieveld ?

M.K. : « Echo m'appartenait en partie. Ce n'est pas pour cela que je l'ai utilisé mais le fait d'avoir un cheval dès le début vous permet de vraiment connaître ses qualités et Echo en avait beaucoup. Je pensais que la combinaison avec Electra fonctionnait vraiment bien. Nous avions acheté Echo poulain avec Dany van Lomberg (ndlr : élevage van't Eigenlo) et mon voisin Rony Thys (élevage van't Hoogeinde) avant de le revendre à 6 ans. Mon choix n'était pas de l'utiliser parce qu'il était à moi mais pour ses qualités. Lorsque l'on voit les étalons d'autres personnes, on ne donnait pas toujours les qualités réelles des chevaux. »

Echo van Spieveld (Heartbreaker x Capital x Lys de Darmen) a lui-même performé au haut niveau sous la selle de Niels Bruynseels et possède trois frères utérins qui ont eux-même prestés au niveau 1m60.

Que pensiez-vous devoir ramener à Electra ?

M.K. : « Elle avait d'énormes moyens mais elle était un peu trop lourde au sol. Kassander a beaucoup plus de légèreté et aujourd'hui, on veut des chevaux légers qui bougent bien. »


Retour en haut de page