Home     Etalons     Juments     Reportages     Interviews     Potins     Agenda     Contact     Lien 
Recherche
14/05/2018

Matthew Sampson Describes
Winning the Hamburg Derby

C'est l'adjectif « inoubliable » qui convient le mieux pour décrire le week-end de Matthew Sampson lors du 89e Derby allemand de saut d'obstacles. C'était la première fois que le cavalier britannique de 28 ans concourait dans un derby de saut d'obstacles. Le célèbre CSI3* doté de 120 000 € au Deutsches Spring-und Dressur-Derby à Hambourg, en Allemagne, représentait donc une sacrée bonne occasion de faire ses armes.

Depuis près de 90 ans, la catégorie communément appelée « Derby de Hambourg » présente le même long parcours en lacets agrémenté d'obstacles en dur et de sauts d'obstacles. Il s'agit d'un des parcours les plus difficiles au monde qui n'a connu que quelque 150 sans-faute au cours de ses huit décennies d'existence.

Heureusement pour Sampson, sa désormais célèbre monture Gloria van Zuuthoeve (Thunder van de Zuuthoeve) n'est pas une novice en matière de derbys. La jument BWP de 12 ans a en effet déjà participé au derby de Hickstead sous la selle de David McPherson, propriétaire de la jument, et a donné sa chance à Sampson au début de l'année dernière. Sampson a réalisé un joli parcours à Vejer de la Frontera au cours de l'hiver, remportant de nombreuses troisièmes places et décrochant même quelques victoires. Avec McPherson, il a décidé de tenter le derby de Hambourg et ce dimanche 13 mai 2018, tout s'est passé mieux qu'il n'aurait pu l'espérer.

« C'était tout simplement extraordinaire, la foule et tout le reste, c'était juste incroyable », a déclaré Sampson. « C'est la première fois que j'assiste à une telle compétition de toute ma vie, c'est comme si je m'étais trouvé dans un stade de football. »

Regardez Matthew Sampson et Gloria van Zuuthoeve s'attaquer à la première manche du derby :

Devant un parterre comble (le German Jumping Derby, qui se court en même temps que le LGCT Hambourg, attire plus de 90 000 spectateurs pendant les quatre jours de compétition), Sampson est devenu le deuxième cavalier sur trois à effectuer parcours sans faute. Quatorze des 32 concurrents ont été éliminés ou ont abandonné.

« Ma jument s'est montrée très méritante sur ce parcours tant il faut monter et descendre la piste en ligne droite un nombre incalculable de fois », explique Sampson. « C'est pourquoi le plus difficile était sans doute de bien rester ensemble entre les obstacles. La partie la plus compliquée du parcours était probablement le talus du derby [Idee Klatte Wall] avec la barrière très courte juste devant, et un autre obstacle à seulement une foulée après le talus. »

Avec l'Allemand Gilbert Tillmann qui a été le plus acclamé par la foule locale après son parcours, et la championne du monde de concours complet allemande Sandra Auffarth, qui a fait le barrage en trio, Sampson n'a pas eu la tâche facile. « Le barrage était sensationnel pour le public, mais c'était vraisemblablement beaucoup pour les chevaux et ça leur a rendu la tâche un peu plus compliquée », déclare Sampson. « Heureusement, ma jument est relativement rapide et le parcours lui convenait ; elle a très bien sauté les obstacles au cours du premier tour, et tout s'est passé comme prévu. Nous avons eu de la chance à ce niveau-là. »

Gloria van Zuuthoeve entre donc désormais dans l'histoire puisqu'elle fait partie des rares chevaux à avoir effectué un sans-faute lors du derby de Hambourg. Le fait qu'elle l'ait gagné sur la performance d'avoir effectué le seul parcours sans faute du barrage ne fait que souligner davantage son exploit. Il faut un cheval particulier pour concourir dans la catégorie dont bon nombre d'Allemands considèrent comme un honneur le simple fait d'en faire partie.

« C'est à mon sens une question d'attitude, elle est très volontaire et très très courageuse », dit Sampson de sa monture. « Je pense qu'en ajoutant à cela le fait qu'elle est vraiment prudente, elle a vraiment bien géré dans une catégorie comme celle-là, ce que beaucoup de chevaux ne seraient pas capables de faire, ni même dans des catégories normales, mais elle l'a fait et elle est vraiment géniale. »

Regardez le parcours du barrage de Matthew Sampson et Gloria van Zuuthoeve

Sampson, originaire du Yorkshire au Royaume-Uni, reviendra donc en Allemagne un peu plus souvent au cours de cette saison. Son résultat au derby lui a en effet valu une qualification pour le DKB Riders Tour.

« Je ne ferai pas Wiesbaden [une des étapes du DKB Riders Tour] qui a lieu le week-end prochain, mais après cela, nous ferons toutes les autres étapes en espérant que les chevaux seront prêts pour ça eux aussi », ajoute Sampson. « Je pense que c'est vraiment une grande opportunité de pouvoir participer à cette compétition. »

De retour au Royaume-Uni ce lundi, les milliers de clameurs qui saluaient son exploit sur ce qui était, à n'en pas douter, le plus beau jour de sa carrière – et, mieux encore, celui de toute son équipe présente à ses côtés –, résonnaient encore dans la tête de Sampson. « David m'aide beaucoup avec les chevaux », dit-il. « Mes parents sont vraiment très impliqués avec nos autres chevaux. J'ai une équipe de trois palefreniers et cavaliers ; c'est donc une équipe assez réduite mais nous sommes très proches, et nous essayons tous de viser les mêmes objectifs. Tout le monde était là pour cette compétition, c'était donc un excellent jour pour nous tous. »


Retour en haut de page