Home     Etalons     Juments     Reportages     Interviews     Potins     Agenda     Contact     Lien 
Recherche
10/02/2018

Longines Masters de Hong-Kong, 6 ème édition !
Longines Speed Challenge

Ils étaient 20 à s'élancer pour le Speed Challenge et il n'aura pas fallu attendre longtemps pour mettre le feu aux poudres ! Troisième à s'élancer, Patrice Delaveau attaque très fort avec Vestale de Mazure (Landor S x Quidam de Revel). Le public est en émoi … sans-faute en 63''57.

Derrière, la donne est désormais très clair … mais encore faut-il faire mieux. Jérôme Guery a fait de ce Speed Challenge un véritable objectif pour son vétéran Papillon Z (Perhaps van Berkenbroeck), cela va vite … mais la faute arrive sur l'oxer placé en avant dernière position, dommage. 65''30, ce n'était pas si loin … mais il faudra désormais faire avec 67''30.

« Je suis satisfait même si évidemment, une faute en moins aurait été l'idéale. Un oxer large en fin de parcours, c'est toujours compliqué pour Papillon mais je suis satisfait du résultat. C'est sûr que passer en début d'une épreuve de vitesse, on est toujours un peu pénalisé mais je ne pense pas que j'aurais fait autrement en passant à la fin.

J'aurais eu le même plan. Je visais un podium car la victoire, c'est vraiment demander trop d'efforts à mon cheval aujourd'hui et nous n'en sommes pas loin malgré la faute. » expliquera Jérôme Guery.

Mais le danger peut venir de partout et c'est une véritable surprise de voir Philipp Weishaupt se livrer à fond avec la monture de son chef de file Ludger Beerbaum dans cette épreuve de vitesse: Chacon (Chacco Blue). Il s'agit seulement de leur second concours en commun mais le couple semble avoir déjà trouvé ses marques : 63''47. Ils prennent la tête de l'épreuve.

Derrière, on tente des choses mais avec souvent plus de malheurs que de réussites. Il faudra finalement attendre Max Kuhner sur PSG Future (Cash and Carry) puis l'Australien Billy Raymont sur Oaks Redwood (Bush vd Heffinck), fils du propre frère d'Utrillo vd Heffinck, qui boucleront deux jolis parcours sans faute pour se placer respectivement aux 4 ème et 8 ème places finales.

Christian Kukuk démarrera en trombe pour tenter d'aller déloger son compagnon d'écurie avec Cordess (ex Billy Clinton A ; Clinton x Heartbreaker) mais la fin est moins rapide et il faudra finalement se contenter d'une 7 ème place finale.

La victoire, Kevin Staut en a envie. Le Français est en forme et sa petite Ayade de Septon (Wandor vd Mispelaere) a prouvé hier qu'elle l'était aussi. Le couple réussit un parcours somptueux jusqu'à l'ultime virage où l'alezane aurait préféré sauter l'obstacle mis sur le côté mais le temps que son pilote la remette sur le droit chemin, ils perdent du temps … et la distance n'est plus bonne : deux secondes en plus du temps perdu : 64''05 ! Dommage car le couple était devant alors que ce ne sera que la troisième place finale.

Ensuite, Gerco Schroder fait de son mieux avec Glock's Deballia (Numero Uno) mais ce ne sera pas mieux que la 6 ème place finale payant son mauvais départ sur le numéro un.
« Les deux premiers étaient très très vite. Du coup, je n'ai pas voulu spécialement prendre ces risques-là, j'avais dans l'idée de tourner sur l'avant dernier … mais elle s'est branchée complètement sur un autre obstacle. C'est vraiment une grosse incompréhension. C'était d'autant plus dommage que sans cela, nous étions plus rapides car on a perdu énormément de temps sur cette faute. Finalement, on est troisième donc ce n'est vraiment pas un drame mais la chance n'est pas trop avec nous.

A la fin, c'est le sport. Hier, on finit quand même 7 ème , aujourd'hui 3 ème … même si à chaque fois, on n'est pas loin de faire beaucoup mieux mais faut essayer, on est là pour cela. La jument saute vraiment super. Elle est en grande forme et montre une grande régularité cette année. Elle est vraiment performante et en plus, on commence à bien s'entendre. Ce genre d'épreuve, ça peut être un peu sauvage alors qu'ici, j'ai fait un parcours propre sans m'affoler et c'était agréable à monter. C'est vraiment dommage pour cette incompréhension car pour le reste, elle était vraiment chouette. J'aime vraiment la manière dont elle évolue. Maintenant, on va se focaliser sur le Grand Prix. On a managé Silver avec cet objectif ici..» glissera Kevin Staut

« Je suis très heureux, ce n'est que mon deuxième concours avec le cheval. Le premier s'est soldé par une troisième place dans le Grand Prix de Zurich et me voici désormais avec une victoire dans le Speed Challenge. Hier, j'ai eu une faute malheureuse dans la grosse épreuve et aujourd'hui, il a été incroyable. C'est un cheval qui aime être monté vite et il a fait un boulot incroyable.
J'ai eu un peu de chance car tous les virages sont sortis comme je l'espérais et je pense que nous méritions de gagner aujourd'hui. Cela peut parait surprenant de voir Chacon gagner une épreuve de vitesse mais c'est une épreuve 150, pas une 140 ou 145, il y a de gros obstacles avec un gros prize money. J'avais pris cette décision car je veux tester un nouveau cheval dans le Grand Prix demain. Ludger Beerbaum est toujours d'accord avec mes décisions et tant que nous ramenons de l'argent à l'écurie, il n'y a pas de problème.
C'est une épreuve très excitante que j'apprécie particulièrement. Il ne faut pas partir trop vite sinon vous n'avez pas assez d'énergie que pour terminer. Il faut donc monter intelligemment et prendre ses décisions en conséquence.

Depuis l'accident de Ludger, j'ai été à Dubai et Abu Dhabi, du coup, je n'ai monté Chaccon que deux jours avant Zurich … puis je suis reparti et je ne l'avais plus monté depuis ce concours ! Je n'avais jamais eu l'occasion de le monter avant l'accident de Ludger, Chaccon est donc vraiment une découverte pour moi, c'est un challenge et on progresse grâce à de nouveaux challenges. » glissera l'Allemand au sujet du frère utérin de Banda de Hus.

Parti en tout début d'épreuve, Patrice Delaveau pouvait savourer sa seconde place : « De toute façon, on sait très bien que sur ce genre d'épreuve, il n'y a pas à se poser de questions. Il faut prendre le plus d'options possible. Il y a juste une option pour prendre l'avant dernier que je n'ai pas prise … mais que finalement personne n'a prise. Je perds l'épreuve parce que ma jument n'a pas une très grande action et c'est là que Philipp a pu faire la différence.
C'est une jument encore très jeune, c'est la première fois qu'elle fait cela, je n'ai donc rien à regretter. C'est l'épreuve sur laquelle j'avais misé pour cette jument qui est destinée à performer dans ce genre d'épreuve. J'avais été avec elle à Amsterdam avec cette épreuve en tête en lui faisant sauter des épreuves 145 avec un bon tempo et bon galop. J'ai trouvé l'épreuve assez haute. Je trouve que pour pouvoir venir avec un véritable petit cheval de vitesse, l'épreuve était 5cm trop haute avec de gros oxers en bout de ligne. Il faut quand même un cheval capable de sauter des épreuves à 1m50. »


Retour en haut de page