Home     Etalons     Juments     Reportages     Interviews     Potins     Agenda     Contact     Lien 
Recherche
01/07/2017
Essai gagnant pour Julien Epaillard.



Six Grand Prix 5* se sont disputés en France depuis le début de l’année et le Normand Julien Epaillard en a remporté deux à lui tout seul. Le premier, c’était en Coupe du monde à Bordeaux en février avec Quatrin de la Roque LM. Le second, c’est ce samedi soir au Longines Global Champions Tour - Longines Paris Eiffel Jumping, avec un jeune cheval de 9 ans qui découvrait ce niveau pour la première fois : Usual Suspect D'auge. Un nouvel exploit face à l’élite mondiale de ce sport : « C’est incroyable, je n’avais jamais gagné de Grand Prix 5* avant cette année et j’en gagne deux et, de plus, en France » !

La première manche a donné lieu à un terrible écrémage où les barres tombaient comme les feuilles à l’automne, ne laissant filtrer que trois candidats à la victoire. Un premier tour très technique sur lequel butèrent beaucoup de cracks et notamment les trois Champions olympiques français, mais pas le Normand de Lisieux. Pour gagner ce Longines Global Champions Tour de Paris, il fallait encore affronter deux clients sérieux : le Néerlandais Harrie Smolders et son puissant Don VHP Z et le Belge Olivier Philippaerts avec la réputée rapide H&M Legend of Love. Bref, ce barrage n’allait pas être une promenade de santé sur le Champ de Mars. Après le tour relativement posé du Hollandais avec un cheval pas forcément taillé pour la vitesse (« J’ai pourtant essayé d’aller le plus vite possible, mais je savais que mes deux concurrents étaient très rapides. Ceci dit Don est le cheval le plus fiable et le plus régulier qui soit. »), le Normand allait prendre tous les risques, notamment sur la dernière ligne où il ne tergiversa pas pour un sous, avalant les deux derniers obstacles en avançant : « Oui, je n’ai plus hésité. Nous n’étions que trois au barrage et je me suis dit qu’au pire, je serai troisième, alors j’ai pris ce risque et j’y suis allé à fond » ! Et le petit Usual Suspect D'auge, du haut de ses 9 ans, au caractère parfois coquin, et dont c’était le tout premier Grand Prix 5*, ne montra aucun signe de fébrilité. Comme s’il avait fait cela toute sa vie pour arrêter le chronomètre avec plus d’une seconde et demi d’avance sur le grand étalon d’Harrie Smolders. Olivier Philippaerts et H&M Legend of Love se sont finalement intercalés entre le Français et le Hollandais, préférant jouer la sécurité : « C’est mon premier podium en Global Champions Tour et il y a de quoi être satisfait », se réjouissait le Belge.

Pour Julien Epaillard, le plaisir était double puisque Usual Suspect est né dans son haras du Pays d’Auge, chose rare aujourd’hui à ce niveau. Cependant, on ne verra pas le cheval au Championnat d’Europe car il a un petit défaut : « Il ne saute pas l’eau, il a horreur des rivières et c’était une chance que nous n’en ayons pas ici aujourd’hui. C’est une grosse surprise pour moi de gagner sous cette Tour Eiffel. C’est mon premier podium sur ce circuit du Longines Global Champions Tour. Cela fait longtemps que j’essaye et ce n’est jamais évident face aux meilleurs cavaliers du monde. C’est ma plus belle victoire » ! C’est aussi la deuxième victoire du jeune étalon au Champ de Mars puisque vendredi soir, il avait déjà remporté le Saut en Hauteur de Paris en franchissant 1,95 m ! De quoi lui pardonner ses humeurs sur les rivières !

Kevin Staut et Julien Epaillard ont offert deux belles victoires françaises ce samedi au Longines Global Champions Tour – Longines Paris Eiffel Jumping au public parisien venu en nombre. Des tribunes pleines malgré une météo capricieuse, un accueil chaleureux pour chacun des cavaliers se présentant sur la piste et surtout, un des moments de sport intense, prenant. Le Eiffel Sunday de demain promet une mise à l’honneur du sport grâce à Paris 2024 et de la jeunesse à travers la Kids Cup. Il ne faudra pour autant pas manquer le Massimo Dutti Eiffel Challenge à 15h45, où tous les meilleurs cavaliers prendront pour la dernière fois le départ de cette édition 2017.

Communiqué R&B Presse

Nous reviendrons sur ce Grand Prix, tout comme sur la coupe des nations de Roeser dans le courant de cette semaine.

Retour en haut de page