Home     Etalons     Juments     Reportages     Interviews     Potins     Agenda     Contact     Lien 
Recherche
27/06/2017
Kamel Boudra dans l’incertitude.



Le commentateur phare d’Equidia, Kamel Boudra se retrouve aujourd’hui dans l’incertitude. Après l’arrêt de son émission phare « Profession Cavalier », c’est aujourd’hui « Equestrian, Le Mag » qui a tiré le rideau après une ultime émission hier. Une véritable perte pour toute la filière à un moment où la continuité de la chaine elle-même est plus que jamais remise en question mais aussi un véritable coup de massue pour Kamel Boudra qui était devenu ces dernières années, l’icône télé de la filière cheval. Et si des millions de français et d’étrangers avaient suivis les Jeux Olympiques sur Equidia, combien de passionnés de sports équestres n’en ont-ils pas profité pour suivre leur animateur vedette d’Equidia Life à Equidia Live pour suivre les grands rendez-vous des courses du Prix d’Amérique au Prix de l’Arc de Triomphe ? Une nouvelle fois dès qu’une passerelle semble s’installer, elle s’effondre aussi vite.

« Je me pose beaucoup de question sur mon avenir actuellement. Je peux concevoir que le monde des courses en ait marre de financer le monde du sport même si cela permet aussi d’intéresser les gens du sport aux courses. Par contre, cela me semble inconcevable que la Fédération Française d’Equitation ne fasse rien pour tenter de sauver une chaine comme Equidia qui est tout simplement unique au monde. Il suffirait à la FFE de prélever 10 euros par licence pour sauver une plateforme de visibilité unique pour notre sport … mais il parait qu’ils ont d’autres projets. Ici, je suis triste de la fin d’un magazine qui laisse là une équipe géniale … mais je me demande où sera mon avenir à court terme. Equidia a mis en place deux émissions que les gens aimaient qui ont accueillies les meilleurs cavaliers du monde mais ces deux émissions sont aujourd’hui terminées. J’ai travaillé durant des années pour être l’ambassadeur des sports. Avec beaucoup d’humilité, je pense pouvoir dire que je connaissais toute la filière des grooms aux propriétaires dans de nombreuses disciplines car mon objectif a toujours été de fédérer notre milieu mais aujourd’hui, il y a beaucoup d’amertume que l’on ne se soit visiblement pas rendu compte de cette force. De plus, j’ai vraiment en tête cette métaphore de deux ampoules à l’image de Live et Life et je pense que si l’une s’éteint, j’ai un gros doute sur le fait que l’autre brille plus fort. » réagira Kamel Boudra.

Espérons néanmoins qu’il sera encore temps pour que des solutions soient trouvées pour permettre à cette chaine unique au monde de perdurer.

Retour en haut de page