Home     Etalons     Juments     Reportages     Interviews     Potins     Agenda     Contact     Lien 
Recherche
05/02/2017
Les gagnants du week-end.



Pieter Devos poursuit la vague belge victorieuse en Grand Prix 5* en s'imposant avec Apart (Larino). L’homme est différent car après sa victoire, il a tenu à aller saluer Eric Dulong, Président de Congrès et Expositions de Bordeaux et Sabine Zaegel, Directrice du Jumping pour les remercier de l’avoir accueilli à Bordeaux. Un geste rare de la part d’un sportif qui méritait d’être souligné. Sur le terrain, le Belge a été également grandiose avec un cheval qu’il a construit patiemment, Apart, un hongre hollandais de 13 ans qui avait fait tranquillement ses classes avec l’épouse du cavalier belge, la Néerlandaise Caroline Poels. Le parcours de ce barrage était plus classique que celui d’hier avec toute la panoplie : lignes où galoper (en essayant de diminuer le nombre de foulées), virages à négocier et options, enfin une option sans laquelle il était impossible de gagner. Cette option, la Française Pénélope Leprévost fut la première à la prendre (il s’agissait de couper devant un vertical pour en sauter un autre de biais), mais, disait-elle, avait un peu failli dans les autres exercices. Peu importe car après presque six mois de disette post-olympique (« pas la plus agréable période de ma carrière », avouait-elle) la Normande renouait avec un double sans-faute en Grand Prix avec Ratina d’la Rousserie. Un Grand Prix qu’elle affecte particulièrement pour avoir été la seule femme à l’avoir remporté (l’an dernier avec Nice Stéphanie) et qui porte le nom de son sponsor, Land Rover.

Pieter Devos a donc été parfait avec un cheval qu’il considère désormais comme un pilier de son écurie et que l’on reverra dans le grand bain cette saison. Peut-être à Omaha puisque le Belge est qualifié pour la finale de la Coupe du monde Longines FEI dans deux mois.

Le jeune Irlandais Bertram Allen (Izzy by Picobello) et l’Allemand Ludger Beerbaum (Chaman) complètent ce très beau podium, mais une fois de plus, ce dernier reste maudit : en près de 20 ans de fidélité au Jumping, il n’aura toujours pas réussi à y remporter une des deux épreuves majeures. Pas grave, on le reverra certainement encore l’an prochain : s’il s’est retiré de l’équipe nationale d’Allemagne, notre homme affiche toujours de l’ambition sur le circuit international : « Et j’adore vraiment ce Jumping et son public qui ont su garder leur authenticité en gardant le sport placé au premier plan ».

A Treffen, les cavaliers n'auront pas fait qu'écouter les concerts. Après Kylie Minogue vendredi et Robbie Williams samedi soir, les sportifs ont bien repris la vedette du concours chez Gaston Glock. A ce petit jeu, l'Allemand Maximilian Schmid s'impose sur Chacon (Chacco Blue) devant deux cavaliers belges Gudrun Patteet prenant la seconde place avec Sea Coast Ferly Chin de Muze (Calato) devant Wilm Vermeir sur IQ van het Steentje (Toulon).

Niklas Krieg continue sur son excellente saison en remportant le Grand Prix d'Ofenburg avec Carella (Clearway) devant son compatriote Jorg Oppermann sur Che Guevara (Concept) alors que Romain Duguet complète le podium avec Sherazade du Gevaudan (Tinka's Boy) juste devant Michael Whitaker sur Jb's Hot Stuff (Locarno).

A Opglabeek, c'est Sam Poleunis qui s'impose sur Eurli Francava (Querlybet Hero) à Sentower Park devant le Suisse Joel Kurmann sur Tarzan de Thurin (Jazz Band Courcelle) et l'Allemand Philipp Makowei sur Balouna Windana (Balou du Rouet).

Retour en haut de page